Propriétaires, il est temps de détruire les nids de chenilles processionnaires !

Sur les pins ou les chênes, les nids de chenilles processionnaires du pin et du chêne doivent impérativement être détruits ou neutralisés par les propriétaires des arbres.


lire la suite

Propriétaires, il est temps de détruire les nids de chenilles processionnaires !

Sur les pins ou les chênes, les nids de chenilles processionnaires du pin et du chêne doivent impérativement être détruits ou neutralisés par les propriétaires des arbres.


lire la suite
Actualité

Pour rappel, les chenilles issues de ces nids sont potentiellement dangereuses pour la santé des personnes et des animaux domestiques et nuisent aux arbres.

Signaler au propriétaire ou auprès de la régie :
Les locataires d’immeubles ou les promeneurs ont bien sûr toute latitude de signaler la présence de nids de processionnaires. Pour des raisons d’efficacité, il est cependant recommandé de le faire auprès de la régie ou directement du propriétaire, plutôt qu’auprès de la commune, qui n’est, dans l’immense majorité des cas, pas propriétaire des arbres touchés et qui ne pourra donc pas intervenir directement.

 Mesures à prendre :
Le propriétaire de l’arbre sur lequel a été constatée la présence de nids est dans l’obligation de :

  • procéder à la destruction des nids de la processionnaire du pin, avant février, en veillant à prendre des mesures de protection et de sécurité adéquates pour mener les opérations et à faire disparaître les nids de manière efficace.
  • traiter les arbres infestés par la processionnaire du chêne à l’aide d’un biopesticide, à diffuser en deux fois entre avril et mai et de sécuriser le périmètre.

Il est vivement conseillé de faire appel à des spécialistes maîtrisant ces techniques, notamment pour la processionnaire du chêne mais idéalement pour les deux.

 

S’inscrire à la newsletter de la commune d’Avully